Choisir et trouver son syndic facilement

Le marché des syndics professionnels regorge d’offres variées et destinées à différents types de copropriétés selon leur taille, leur emplacement, leurs besoins spécifiques… Il n’est donc pas si simple, en tant que novice dans le milieu, de faire un tri raisonnable entre les syndics. Heureusement, choisir et trouver son syndic facilement, c’est possible aujourd’hui, notamment grâce à un comparateur de syndics.

 

Les qualités d’un bon syndic

 

Le rôle et les missions d’un syndic sont clairement définis par la loi ALUR en application depuis 2015. Le syndic de copropriété propose un forfait annuel pour toutes les tâches de gestion courante, et une facturation supplémentaire pour les prestations exceptionnelles. La loi précise quelles sont les opérations comprises dans le forfait, et quelles sont celles en supplément.

 

Le syndic de copropriété doit être à l’écoute des demandes du syndicat des copropriétaires, et accepter de travailler étroitement avec le conseil syndical. La communication, dans les deux sens, doit se faire en temps et en heure pour anticiper des problèmes ou solutionner des situations urgentes.

 

« Le conseil syndical doit exercer une mission de contrôle sur les agissements du syndic. »

 

Le choix du syndic est évidemment essentiel au bien-être de la copropriété. Si les grandes copropriétés sont chouchoutées par les grands syndics, les petites copropriétés, moins rémunératrices, peuvent s’y sentir parfois délaissées. Et inversement, un syndic relativement modeste pourra avoir les compétences de gestion suffisantes pour une moyenne copropriété, mais il ne sera peut être pas à la hauteur des besoins d’un groupe de centaines de lots.

 

En somme, un bon syndic est un syndic qui remplit ses missions correctement, mais c’est aussi souvent un syndic à la taille de la copropriété.

 

Evaluer son syndic actuel

 

Votre syndic est-il à votre écoute ? Réagit-il suffisamment vite en cas d’urgence ? Bénéficiez-vous d’un interlocuteur dédié et expérimenté au sein de votre syndic ? Sait-il régler les litiges à l’amiable ? Voilà autant de questions que vous devez poser sur la table, en commun avec d’autres copropriétaires de préférence, pour déterminer si vous avez besoin de choisir et trouver un nouveau syndic.

 

« En France, plus d’un copropriétaire sur deux n’est pas satisfait de son syndic. »

 

La comparaison avec les autres offres du marché est la solution la plus directe et la plus efficace pour évaluer les qualités de son syndic, ainsi que son coût. Garder un œil sur les différentes propositions des syndics concurrents est un bon moyen de savoir s’il est possible de réaliser des économies sur les charges à payer.

 

Comment changer de syndic ?

 

Le changement de syndic (ou la nomination du syndic) doit figurer à l’ordre du jour de l’assemblée générale annuelle. Quel que soit le type de syndic, une ou plusieurs propositions de contrats de la part de syndics professionnels, ou une simple candidature de syndic bénévole, doivent être jointes à la convocation.

 

« L’AG annuelle est l’occasion de proposer un changement de syndic. »

 

Le projet de résolution est ensuite proposé lors de l’AG et mis au vote du syndicat des copropriétaires. Si une proposition obtient la majorité absolue, alors elle est adoptée et le nouveau syndic se met en place. Le syndic sortant dispose de trente jours pour lui faire parvenir tous les documents afférant à la copropriété.

 

Trouvez votre syndic avec Duflair.com

 

Pour vous aider à choisir et trouver votre syndic facilement, nous mettons à votre disposition notre comparateur de syndics. Totalement gratuit pour les copropriétaires et le conseil syndical, cet outil basé sur un algorithme exclusif (développé par nos équipes)  fonctionne comme un courtier de syndic. Il priorise certains critères de choix et s’adapte aux renseignements que vous aurez fourni au préalable dans notre formulaire.

 

En effet, en partant du constat que la qualité de services est la première préoccupation des copropriétaires, nous avons priorisé les éléments de tri de notre comparateur :

 

  • Le prix.
  • La disponibilité et la réactivité.
  • La communication.
  • La tenue de la comptabilité.
  • Le suivi des travaux.
  • L’efficacité de l’extranet.

« Si vous trouvez votre syndic grâce à notre comparateur, c’est le syndic qui nous rémunère et non pas la copropriété. »

 

Tous ces points cruciaux pour déterminer la qualité des services d’un syndic sont évalués grâce aux retours des enquêtes de satisfaction que nous adressons aux clients actuels de ces mêmes syndics.

 

Car chaque syndic référencé dans notre base de données fait l’objet d’un retour de ses clients qui nous permet de pouvoir nous informer sur la réalité du terrain.