Réduire ses charges de copropriété?

Les charges de copropriété représentent un poste important dans le budget mensuel d’un foyer. Un  poste qui ne fait qu’augmenter au fil des ans (une hausse moyenne de 5 % a été constatée entre 2017 et 2018). Pourtant, en prenant quelques mesures ciblées, il est possible d’enrayer cette hausse et même de réduire ses charges de copropriété. Voyons ensemble sur quelles dépenses il est possible de faire des économies dans une copropriété et comment ainsi mieux gérer votre syndic et votre copro.

 

Réduire les charges de chauffage dans la copropriété

 

Le chauffage collectif est l’un des plus importants postes de dépense dans les charges de copropriété. La première piste pour faire baisser la facture de chauffage, selon l’ARC (association des responsables de copropriété) est de limiter le fonctionnement de la chaudière du 15 octobre au 15 mai. Ceci implique d’une part de sensibiliser chaque copropriétaire à veiller au bon niveau d’isolation de son logement, mais aussi de pousser le syndic à proposer l’isolation des conduits d’eau qui passent par des locaux collectifs souvent froids.

 

« Baisser la température de 1° C permet d’économiser jusqu’à 7 % sur la facture de chauffage collectif. »

 

Dans la même optique, l’entretien régulier et le réglage de la chaudière jouent un rôle prépondérant dans l’économie d’énergie (ainsi qu’un audit de performance énergétique tous les dix ans au moins). Les boues présentes dans les circuits de chauffage peuvent également engendrer une surconsommation (le remplacement des tuyaux existants par des tuyaux étanches à l’air permet d’éviter l’accumulation de boues).

 

Enfin, dans le cas des chauffages collectifs au fioul, oubliez les intermédiaires qui ponctionnent des commissions et commandez directement auprès des fournisseurs.

 

Réduire les frais liés à l’eau dans la copropriété

 

Le prix du m³ d’eau ne cesse d’augmenter au fil des ans. Chaque foyer est bien conscient des économies qui peuvent être effectuées en la matière avec un peu d’attention au quotidien. Cependant, lorsque les coûts sont mutualisés, certains copropriétaires auront davantage tendance à se « laisser aller ». L’installation de compteurs individuels qui permettent d’établir une facture personnelle à chaque logement génère une économie constatée de 10 % en moyenne l’année suivante.

 

« Les compteurs d’eau individuels permettent de responsabiliser chaque copropriétaire. »

 

De plus, la pose de compteurs d’eau individuels est un excellent moyen pour constater la présence de fuites d’eau, et repérer rapidement leur zone de localisation sur les tuyauteries.

 

Réduire les frais d’électricité de la copropriété

 

En matière d’électricité, la copropriété a tout intérêt à moderniser les équipements des espaces communs afin de les rendre moins énergivores. En effet, pour un coût total souvent très abordable, il est tout à fait possible de réaliser sans plus attendre de belles économies d’électricité :

  • Mise en place de minuteries ou de capteurs de présence pour l’éclairage.
  • Installation de solutions LED moins énergivores et plus durables dans le temps.
  • Mise en concurrence des différents fournisseurs pour trouver le tarif le plus intéressant.

 

Réduire les frais d’entretien de la copropriété

 

Les contrats d’entretien doivent être étudiés à la loupe et renégociés au moins tous les trois ans avec les prestataires en faisant jouer la concurrence.

 

Le conseil syndical a notamment tout à gagner à passer en revue les nombreuses options proposées dans les contrats et, si elles sont superflues, à les arrêter.

 

Là encore, il peut être bénéfique de faire jouer la concurrence entre différents contrats de prestataires.

 

Réduire les honoraires du syndic de copropriété

 

Les honoraires d’un syndic dépendent principalement de la localisation géographique de la copropriété. En effet, les charges en Île-de-France sont par exemple plus élevées qu’en Gironde. Pour autant, il est important de rester attentif à ce que le syndic ne facture pas des opérations de gestion courante en tant que prestations exceptionnelles.

 

Afin d’encadrer tout cela, la loi ALUR a listé les opérations de gestion courante qui sont intégrées dans le forfait annuel, et qui ne doivent donc jamais faire l’objet d’une surfacturation.

 

Nous vous aidons à réduire vos charges de votre copropriété

 

Chez Duflair.com, nous ne nous contentons pas de vous proposer un comparateur de syndic qui vous présente les meilleures offres du marché, mais nous mettons aussi à votre disposition notre expertise en matière de réduction des charges.

 

Il vous suffit de remplir un simple formulaire, afin de que nous puissions étudier votre situation et analyser toutes vos charges :

  1. Etape 1 : nous analysons vos postes de dépenses.
  2. Etape 2 : nous optimisons votre cahier des charges grâce aux avis de nos experts.
  3. Etape 3 : nous cherchons à mutualiser les moyens afin d’obtenir des tarifs avantageux.
  4. Etape 4 : nous réalisons un appel d'offres groupé sur vos postes de dépenses afin de réduire globalement les charges de votre copropriété.

Pour aller plus loin dans la gestion de votre syndic, Duflair vous propose également ces autres articles pour :