Bâtiment modulaire sur un chantier, faut-il des autorisations spéciales ?

Demandez votre comparatif de Syndic

Pour répondre de manière plus adéquate aux exigences de logement, l’industrie de la construction a connu une transformation significative grâce à l’introduction des constructions modulaires. Ces éléments préfabriqués ont véritablement révolutionné la manière dont les habitations peuvent être érigées. Désormais, l’accès à un espace habitable peut être obtenu plus rapidement, tout en garantissant une efficacité et une durabilité accrues. Toutefois, une question subsiste quant à l’utilisation de ces constructions préfabriquées sur un chantier : faut-il obtenir des autorisations spécifiques pour leur installation ?

Comment un BM est-il utilisé sur les chantiers de construction ?

L’un des secteurs employant le plus les bâtiments modulaires est celui du BTP. Sur les chantiers de construction, on peut les utiliser de diverses manières. Vous pouvez procéder à l’installation des bâtiments modulaires pour créer des vestiaires provisoires ou des réfectoires. Ils peuvent aussi être employés dans la création de bureaux ou de salles de réunions. Dans la majorité des cas, ces installations modulaires sont dotées d’une isolation thermique performante qui garantit ainsi des conditions de travail et de vie confortables, quelle que soit la situation.

Sur les chantiers de construction, les bâtiments modulaires trouvent également leur place dans la conception de douches, de toilettes et de dortoirs. Ces installations sont particulièrement bénéfiques pour les travailleurs qui doivent parfois passer la nuit sur le site. Grâce à leur coût abordable, les constructions hors site constituent un investissement économiquement viable pour les professionnels impliqués dans de multiples projets. Leur prix peut être jusqu’à 30 % inférieur à celui d’un bâtiment conventionnel, et leur caractère démontable permet de les réutiliser à d’autres fins, renforçant ainsi leur rentabilité.

En ce qui concerne votre bâtiment modulaire, la grande tendance est à l’économie circulaire. De nombreuses entreprises font le choix d’une structure modulaire d’occasion ou reconditionnée. Des entreprises sont spécialisées dans le modulaire de réemploi en vous proposant tous les services du reconditionnement, au transport, à la mise en service jusqu’à la maintenance et le rachat du préfabriqué en fin d’usage. Les modulaires sont issus des plus grandes marques de la construction modulaire telles que Algeco, Cougnaud ou encore Solfab. Une alternative au préfabriqué neuf qui vous offre plus de flexibilité et surtout un engagement durable pour notre environnement.

bâtiment modulaire chantier

Avez-vous besoin de permis spéciaux pour installer des bâtiments modulaires sur votre chantier ?

Tout comme les constructions classiques, l’installation des bâtiments modulaires est régie par des normes et des réglementations rigoureuses. D’après la norme RT 2012, vous aurez besoin d’un permis de construire si la surface excède 20 m2. Pour un élargissement de bâtiment de plus de 40 m2, le permis de construction est aussi indispensable. Dans les autres cas, une simple déclaration est suffisante. Dans le cadre d’une location, cette autorisation n’est nécessaire que si la durée d’installation du bâti est supérieure à 1 an.

Notre article sur :  Comment le développement durable est-il intégré dans l'immobilier français ?

Pour les surfaces habitables de plus de 175 m2, il est obligatoire que vous fassiez appel à un architecte. Par ailleurs, les constructeurs doivent respecter des règles d’urbanisme générales comme les normes sur l’efficacité énergétique. Ces obligations concernent surtout les systèmes de refroidissement, l’éclairage ainsi que le chauffage. Toutefois, elles ne s’appliquent pas aux constructions modulaires provisoires de moins de 2 ans. Au cas où vous devez installer des vestiaires transitoires sur vos chantiers de construction par exemple, une demande auprès de la mairie suffit.

Si vous mettez en place un bâtiment modulaire destiné à accueillir du public, vous devez veiller à ce qu’il soit conçu dans le respect des normes sécuritaires pour les usagers. Il est impératif de garantir des règles d’hygiène et aussi prévoir des protections contre les systèmes d’évacuation d’urgence et les risques d’incendie.

Les différents types de bâtiments modulaires

Peu importe l’application que vous envisagez, les constructions modulaires hors site vous ouvrent un large éventail de possibilités. En dehors du secteur du BTP, elles trouvent leur utilité dans divers domaines tels que la santé, le sport et même l’événementiel. Pour atteindre cette polyvalence, ces structures sont conçues selon deux grandes catégories.

Les bâtiments assemblables

Les structures modulaires assemblables se montent et se démontent aisément. Elles peuvent être configurées selon vos besoins et ne requièrent que quelques jours pour leur installation. Ce type de construction modulaire est largement employé pour les abris de chantier. Les bâtiments assemblables se révèlent également pratiques pour les extensions résidentielles, lorsqu’il est nécessaire par exemple d’augmenter la capacité de logement.

Les constructions modulaires monobloc

La deuxième grande catégorie de bâtisses modulaires concerne les constructions monobloc. Ce type de bâtiments ne nécessite pas d’installation puisque ses fabricants les ont déjà entièrement conçus et préassemblés en usine. Ils sont donc directement transportés vers leur lieu d’usage, où ils sont immédiatement opérationnels.

Notre article sur :  Crise de l'immobilier en France : quelles solutions pour enrayer la spirale ?

Les constructions modulaires monobloc sont également démontables, mais elles demandent plus de temps que les modèles assemblables. On trouve plusieurs offres sur le marché telles que des salles de réunion ou des bureaux modulaires.

Conseils pour optimiser l’installation d’un bâtiment modulaire

Pour optimiser la mise en place d’un bâtiment modulaire, une planification initiale minutieuse s’impose. Sa construction sera influencée par divers facteurs tels que l’emplacement du site, les contraintes géographiques et les activités envisagées. Il est essentiel de garantir que l’emplacement soit aisément accessible et, si nécessaire, d’effectuer des travaux préparatoires.

Il convient également de réfléchir à la durée de l’utilisation projetée, car cela déterminera si la meilleure option est la location ou l’achat du bâtiment modulaire. Pour des besoins à court terme, la location est souvent préférable. Vous pouvez également personnaliser la construction en y intégrant des accessoires pratiques pour vos activités, tels que des rangements ou des sièges.

bâtiment modulaire autorisations

Autres considérations pour l’installation d’un bâtiment modulaire sur un chantier

Lorsque vous envisagez d’utiliser des bâtiments modulaires sur un chantier de construction, il est crucial de choisir des structures capables de faire face aux conditions climatiques extrêmes. Cette démarche nécessite une prise en compte attentive du changement climatique. Vous avez la possibilité d’opter pour des espaces dotés de façades végétalisées ou de matériaux résistants aux intempéries pour une meilleure protection. De plus, la sélection de revêtements réfléchissants peut jouer un rôle essentiel en renvoyant la chaleur, ce qui évite son accumulation à l’intérieur.

Avant de procéder à l’installation de bâtiments modulaires sur un chantier, il est primordial d’avoir une appréhension précise de leurs dimensions. Si vous envisagez un nouvel édifice dépassant les 20 m2, l’obtention d’un permis de construction est requise. Cette exigence est également valable pour toute extension supérieure à 40 m2. À noter que la validité du permis de construire est de deux ans. Dans le cas où la surface dépasse les 175 m2, l’intervention d’un architecte est nécessaire. Pour une mise en place optimale de votre bâtiment modulaire sur chantier, il est impératif de prendre en considération divers facteurs déterminants, tels que les contraintes géographiques, l’emplacement du site et la durée d’utilisation envisagée.

Demandez votre comparatif de Syndic